Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 18:30

"Les artistes figurent parmi les personnes les plus persévérantes et courageuses que l’on puisse trouver sur terre. En une année, ils vivent plus de situations difficiles et d’échecs que la plupart des gens dans toute une vie. Chaque jour, les artistes font face au défi financier d’être un travailleur autonome, au manque de respect, à l’incompréhension des gens qui pensent qu’ils devraient trouver un « vrai job », affronter leur propre peur de ne jamais plus travailler à nouveau. Chaque jour, ils doivent ignorer et dépasser l’idée que ce à quoi ils consacrent leur vie est peut-être une chimère. Chaque année qui passe, nombre d’entre eux regardent les personnes de leur âge franchir les étapes d’une vie normale : voiture, famille, maison et épargne. Mais ils restent fidèles à leurs rêves en dépit des sacrifices consentis. Pourquoi ?

Parce que les artistes sont prêts à dédier leur vie entière pour faire naitre ce moment – ce trait, ce rire, ce geste ou cette interprétation - qui touchera l’âme du public. Les artistes sont des êtres qui ont goûté au nectar de la vie, dans cet instant cristallisé où leurs créations ont touché le cœur de l’autre. A cet instant-là, ils sont si proches de la magie, du divin, de la perfection, comme personne ne le sera jamais. Et au plus profond de leur cœur, ils savent que dédier leur vie à faire naitre ce moment vaut plus que mille vies."

David ACKERT.

Repost 0
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 00:22

tumblr mjpdpeBCiw1s8z643o1 1280

Il attendait patiemment, depuis quelques temps, de sortir de son œuf, le petit ornithorynque...


L'association Eclore vient de naître juste avant le printemps. Elle a pour idéal de soutenir la création artistique. Elle propose de réaliser vos clips musicaux, des captations de spectacle à plusieurs caméras, des présentations de vos expositions/festivals et de tout ce qui gravite autour de la culture ; elle souhaite également partager avec les scolaires (et tout autre lieux culturels) l'outil cinéma par le biais d'atelier afin de s'inscrire dans une démarche de transmission.
Eclore s'adapte à chaque projet.

C'est aussi la réalisation et diffusion de films documentaires comme le film Une Rencontre, Pockemon Crew + Emelthée réalisé par Jérémy Zucchi mais aussi les films Histoire(s) de Jazz : le Hot Club de Lyon et La Force de Résister (co-réalisé avec Christelle Thomassin).

J'interviens dans cette association en tant que réalisatrice, monteuse, et photographe. Je vous invite donc à visiter le site de l'association:


Pour suivre l'actualité de ECLORE :
Le compte Twitter : http://twitter.com/eclorecreations
La page Facebook : http://www.facebook.com/pages/Eclore/455053667900476
La chaîne Vimeo qui regroupe toutes les vidéos : http://vimeo.com/channels/creationseclore

Et, pour ceux et celles qui ne sont pas des adeptes de Twitter ou de Facebook, le mieux c'est de consulter le blog Tumblr où toutes les nouvelles créations d'ECLORE, les actus et les articles des blogs cinéma et musique à venir seront regroupés : http://eclorecreations.tumblr.com/

 

*Logo Eclore réalisé par Jérémy Zucchi.

.
Repost 0
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 14:27

affiche-La-Force-de-Resister.jpg   Comme vous le savez, le film documentaire La Force de Résister (1h25min - 2012) produit par notre association l'AFMD (Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation) et réalisé par Emilie Souillot et Christelle Thomassin intitulé La Force de Résister vient de sortir en DVD. Nous l'avons projeté lundi 17 décembre 2012 au cinéma les Amphis de Vaulx en Velin autour d'un hommage à notre ami Marcel Roche, qui a rassemblé une centaine de personnes.
   Ce film témoigne d'un travail autour de la mémoire de la résistance et de la déportation entreprit par des écoliers et collégiens de Vaulx en Velin, Villeurbanne et de la Croix Rousse au cours de l'année 2009-2010. Et nous invite à réfléchir sur les questions suivantes : comment la mémoire peut-elle se transmettre  ? comment va-t-elle se transmettre ? Que va t-il se passer une fois que nos témoins de la seconde Guerre mondiale auront disparus ? Oublierons-nous cette époque comme la guerre de 14-19 ? Si nous oublions, nous participons à cette horreur de la barbarie nazie, qui reviendra sous une autre forme, s’immiscer dans nos vies et nous détruire de nouveau.
   Nous, jeunes générations, ne le souhaitons pas. Comme l'ont dit les jeunes du collège de Maurice Sève lundi soir, nous avons la chance de connaître des témoins qui nous racontent directement ce qu'ils ont vécu. Mais cette chance ne sera pas permise à la génération suivante. La rencontre avec Marcel Roche (résistant déporté à Dachau) et Maurice Luya (résistant déporté à Buchenwald) est déterminante pour notre avenir. Ils nous transmettent leur force de combattre la bêtise, l'injustice, les inégalités sociales, la pauvreté, et de comprendre le mot solidarité et liberté.Nous souhaitons avec ce film, poursuivre le chemin de la transmission, en permettant à d'autres jeunes et professeurs (mais aussi toutes autres personnes) de comprendre l'impact considérable qu'ont les témoins encore vivants sur nous, notre avenir.


  On lance un appel à tous les membres de l'AFMD et à tous ceux qui pourraient nous aider. Que tous prennent une part active  à la transmission de ce film. Si vous connaissez des cinémas proches de chez vous, des écoles, des espaces culturels, des MJC, des salles de quartiers, des appartements, tous les lieux sont possibles du moment où il y a quelques personnes pour visionner le film et discuter, échanger après la projection. A nous de porter le flambeau, à nous d'apporter notre petite pierre à ce grand édifice instable qu'est la mémoire.

  Pour toutes propositions, merci de laisser un message sur ce blog ou auprès de l'AFMD (Roland Beaulaygue notre président roland.beaulaygue@wanadoo.fr).

Le film est disponible en DVD au prix de 15€. Vous pouvez le retrouver à la librairie "Terre des Livres", 86 rue de Marseille 69007 Lyon ou passer commander directement via le mail du président de l'AFMD ci-dessus. Le DVD comporte des scènes supplémentaires d'une durée de 40 minutes.

 

*Affiche du film et jaquette du DVD réalisés par Jérémy Zucchi.

Repost 0
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 16:45

Lundi 17 décembre à 20h, nous projetons le film documentaire La Force de Résister (1h26min) réalisé par Emilie Souillot et Christelle Thomassin, produit par l'AFMD (les Amis de la Fondation pour la mémoire de la Déportation). Avec Stéphane Hessel, Marie-José Chombart de Lauwe, Simone Grandjean, Marcel Roche, Maurice Luya, Hans Coppi, Anne Sizaire, Valérie Bellencontre... en présence des témoins et de l'équipe du film.

Capture-d-ecran-2012-12-11-a-12.44.39.png

La projection sera suivi d'un débat. La projection aura lieu au cinéma Les Amphis, rue Pierre Côt à Vaulx-en-Velin. Entrée gratuite. Buffet, buvette, vente de livres sur la thématique, vente du DVD du film.

La force de Résister restitue, à sa manière, les chemins parcourus en France et en Allemagne, durant l’année 2009-2010, par des élèves de primaire et de collège, de Lyon et ses proches banlieues, de Lyon, de Vaulx-en-Velin et de Villeurbanne à l’initiative des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation – délégation du Rhône. La force de Résister rend hommage à la résistance française et allemande durant les années sombres de l’Europe alors sous le joug du régime nazi. Des chemins douloureux de Ravensbrück aux valeurs fraternelles de la Déclaration universelle des droits de l’Homme et du citoyen…

Pour visionner la bande-annonce : http://vimeo.com/35791726

Nous rendrons hommage à partir de 18h à notre ami Marcel Roche qui nous a quitté il y a peu. Il y aura des lectures de poèmes, de textes, des images d'archives filmées...

Cette soirée est organisée par l'AFMD du Rhône, la FNDIRP de Décines/Meyzieu/Vaulx-en-

Velin, le Monde Réel, et les éclaireuses et éclaireurs de France de Villeurbanne.

Venez nombreux, et n'hésitez pas à faire passer ce mail à collègues, amis, et proches qui pourraient être intéressés par cette soirée.
Repost 0
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 14:42

"Amis curieux, amis musiciens,
poètes, écrivains, amis chanteurs,
venez nombreux découvrir ou re-découvrir " :

Affiche-Soirée-Histoire-de-jazz-500px 

Histoire(s) de Jazz : le Hot Club de Lyon, un film documentaire que j'ai réalisé, (sorti en salle nationale en 2011, disponible en DVD chez Visiosfeir) suivi d'un concert du Big Band de la Tour de Salvagny le samedi 24 novembre 2012 à 20h30.

Cette soirée a lieu dans la salle de spectacle de l’école de musique de la Tour de Salvagny (derrière la mairie).

Une buvette à l'entr'act pourra vous rafraîchir pour une soirée très jazzhot...

Déroulement de la soirée :

20h30 : présentation de la soirée
20h45 : projection du film
21h45 : entr'act avec buvette 
22h15 : concert du Bigband
23h00 : Fin

Droits d'entrées projection + concert : 10€ adulte, 5€ 18-12 ans et étudiants/gratuit pour les - de 12 ans.



Pour en savoir plus sur le film, je vous invite à découvrir ou redécouvrir ces articles :

La bande-annonce du film
Tournage et montage : quelle conception ?
Le journal de bord du film

A très bientôt...


Repost 0
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 12:46

Dans le cadre du mois du film documentaire 2012, projection du film :
Une rencontre, Pockemon Crew + Emelthée de Jérémy Zucchi

 

Affiche-Une-Rencontre-copie-1.jpgLe réalisateur Jérémy Zucchi qui m'avait apporté son aide précieuse sur le montage de mon film  Histoire(s) de Jazz : le Hot Club de Lyon vient de terminer son premier film documentaire intitulé : Une Rencontre, Pockemon Crew + Emelthée (2012, 52 minutes, HD). La projection en avant-première aura lieu le samedi 17 novembre à 18h au cinéma le CinéDuchère à Lyon.

"C'est un film sur une rencontre entre deux groupes de jeunes artistes, deux arts, deux cultures, deux mondes qui vont se rejoindre pour un spectacle unique mêlant hip-hop et musique classique. La compagnie de hip hop Pockemon Crew(multi champions du monde) confronte ses pas de danse et ses voltiges à l'harmonie du chœur Emelthée... Les uns vont s'ouvrir aux autres, les danseurs vont apprendre à chanter, les chanteurs à danser, et tous vont utiliser leurs différences pour créer une œuvre. C'est aussi l'histoire, touchante et souvent drôle, de la rencontre des deux directeurs artistiques de ces compagnies, qui confrontent leurs parcours et leurs méthodes de travail.
C'est la mixité sociale et la diversité culturelle à l’œuvre : regardez et écoutez. " (Jérémy Zucchi).
En présence
de la chef de chœur Marie-Laure Teissèdre et du réalisateur  Jérémy Zucchi qui pourront répondre à vos questions et/ou réactions.

 

*J'ai apporté ma contribution à ce film en tant que cadreur. Avec Jérémy, nous filmions chaque répétition à deux caméras afin de ne pas perdre d'instants, car au départ, la seule matière était les images. Le projet s'est monté pendant 3 mois. Pas le temps d'attendre des producteurs ou des financements. La rencontre entre ce choeur et ce groupe de hip-hop se passait maintenant. Jérémy a su saisir ces instants. Il a écrit son film au montage. Il y a eu un travail colossal. Venez le découvrir à cette première projection.

Le film n'ayant pas encore de distributeur, cette projection est exceptionnelle et les places limitées (90).

+ sur Facebook : http://www.facebook.com/UneRencontrePockemonCrewEmelthee
 

PLEIN TARIF 6 € / TARIF RÉDUIT 4,90 € / ABONNÉS 4,60 € (réservation conseillée)

CinéDuchère Quartier de Balmont
308 av. Andreï Sakharov 69009 Lyon
Tél./fax 04 72 17 00 21
Mail cineduchere@yahoo.fr
http:// cineduchere.free.fr/
Accès par transports en commun : Gare de Vaise puis bus C6, C14, 66, 89, 21 (Arrêt Duchère ou Balmont)
Parking de proximité gratuit

Repost 0
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 10:42

La soirée Jazz et Cinéma programmée le dimanche 1er mai au cinéma Comoedia a réunit une centaine de personnes.

On a eu la chance d'avoir la plus grande salle du cinéma (salle 1) c'était fabuleux de revoir mon film sur un écran aussi grand et le film suivant Let's Get Lost de Bruce Weber (en copie restaurée), film que j'ai déjà vu 3 fois au cinéma !!! Le débat qui a suivi la projection de mon film fut mené par quelques personnes réactives. Ils ont évoqué des souvenirs passés au Hot Club, ont retrouvé l'ambiance, cet esprit "bon enfant" qu'il y avait les soirs de concert. Une personne a expliqué que son père écoutait beaucoup de jazz et qu'elle a pu grandir dans ce milieu pour ensuite le transmettre à ses propres enfants qui vont au Hot Club et qui jouent là-bas également. Le jazz ne serait-il pas une question d'éducation ? je pense qu'il est avant tout une question de transmission et de découverte.

Moi-même je n'ai pas baigné dedans étant petite. Ma mère écoutait beaucoup Bob Marley, j'avais une vieille K7 que j'écoutais en boucle (c'était du blues.. il y avait Ray Charles, Percy Sledge, Aretha Franklin)... et puis, j'ai découvert la musique classique (Beethoven, Bach, Mozart, Strauss) et la chanson française (Brassens, Brel, Barbara, Piaf, Léo Ferré, Jean Ferrat, Moustaki, Nougaro...) vers l'âge de 10 ans. Vers 17-18 ans, j'ai découvert le trompettiste Chet Baker sur un disque et sa musique m'a traversé. Il me reste des bouts de ses interprétations de My Funny Valentine qui m'élance très souvent...je grandis avec lui et je n'ai toujours pas fini d'écouter tous ses enregistrements (+ de 900 titres et + de 200 disques). J'ai encore le temps d'écouter Chet...je le remercie de m'avoir permis de faire le pas dans l'univers du jazz. Et ce qui est drôle c'est que je le retrouve très souvent dans ma vie comme au Hot Club en faisant le film, lorsque Gérard Vidon raconte le jour où Chet est venu et qu'il a chanté My Funny Valentine...
Un des spectateurs dans la salle hier soir, n'est jamais allée au Hot club...Il a découvert un lieu remplie de spontanéité grâce au film. Qui sait ? avec la découverte du documentaire, certains pourraient bien s'y rendre un de ces soir, sans l'odeur de tabac froid mais toujours cette odeur de salpêtre et des rêves pleins la tête...

 

 

Repost 0
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 20:03

Les dates à venir 2011 :


Déjà passé 2011 :

-Festival Jazz In Marciac (32) les dimanches 7 et 14 août à 11h. Projection du 7 août annulée (problèmes techniques.)

-Cinéma La Palette à Tournus (71) le dimanche 10 juillet à 20h30 et le lundi 11 juillet à 18h.

-En collaboration avec le Hot Club du Havre, projection du film au Cinéma Le Studio (76) 3 rue du général Sarrail 76600 Le Havre du 18 mai au 5 Juin 2011. Séance spéciale le mercredi 25 mai à 20h30 présentée par Jean-Bernard Leroy, président du Hot club du Havre et Alain Delaunay, chroniqueur de jazz.

-Dans le cadre du Marly Jazz Festival le film sera projeté au Cinéma Marlymages (57) le 7 mai 2011, adresse : Château Henrion 1, rue de Metz 57155 MARLY. Horaire à venir.Ciné-concert avec la formation CE2 trio.

-Cinéma Comoedia (69) soirée Jazz et Cinéma dimanche 1er mai à 18h en ma présence suivi du film Let's get Lost de Bruce Weber, documentaire de 2h sur le trompettiste Chet Baker, que je présenterai.

-Colloque Histoire du Jazz en France (à Dijon) le 23,24 et 25 mars avec la projection du film le jeudi 24 mars à 17h30. Seront présents (sur les 3 jours) des chercheurs en musicologie, des musiciens et des témoins comme Jean-Louis Chautemps, Didier Levallet, Olivier Bernard. Une publication d'un ouvrage sur ce colloque verra le jour prochainement.

-Sortie nationale au cinéma Studio Galande le mercredi 2 mars à Paris à 12h30 et à 19h50.

-Avant première au cinéma Studio Galande, 42 rue Galande, 75005 Paris le mercredi 23 février à 11h et à 13h. Entrée gratuite.
-Avant première au Hot Club de Lyon (26 rue de la lanterne, 69001 Lyon) le samedi 5 février à 19h. Entrée gratuite pour la projection.
-Emission TV "Blabla Wilson" lundi 31 Janvier à 22h à Paris.
J'ai parlé du film et annoncé sa sortie prochaine.

Repost 0
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 19:09

 

 

C'est avec grande émotion que je découvre un fly au cinéma le COMOEDIA sur la création du fameux festival de cinéma à Lyon !!! Enfin, me direz-vous... L'accouchement est prévu le 13 octobre pour se terminer le 18 octobre. Tous les cinémas de Lyon seront sollicités. Venons tous très nombreux pour le faire perdurer et devenir le rendez-vous incontournable de tous les passionnés de cinéma.

Repost 0

Présentation

  • : Histoire(s) de Jazz - Emilie Souillot, réalisatrice
  • Histoire(s) de Jazz - Emilie Souillot, réalisatrice
  • : Le blog de la collection "Histoire(s) de Jazz", films documentaires réalisés par Emilie Souillot. Le premier est dédié au Hot Club de Lyon, et le second sera consacré au trompettiste Roger Guérin.
  • Contact

Profil

  • Emilie Souillot
  • Réalisatrice de films documentaires qui ont pour sujet la transmission, la mémoire et la musique.
  • Réalisatrice de films documentaires qui ont pour sujet la transmission, la mémoire et la musique.

Les films de la collection Histoire(s) de Jazz
Bandes-annonces et extraits des films
La création des films au jour le jour
Histoires du jazz : mes recherches
boutons-accueil-retour

Recherche

Le Hot Club de Lyon

DVD du film Histoire (s) de Jazz, Le Hot Club de Lyon d'Emilie Souillot
C’est une histoire d’amour, c’est une histoire de jazz...
Racontée, jouée, belle et vivante...

Ce premier film de la collection Histoire(s) de Jazz est consacré au Hot Club de Lyon, fondé il y a plus de 60 ans. Réalisé et monté par Emilie Souillot en 2010, il dure 52 minutes.

Découvrez-le ici

NOn au barrage Belo Monte

"C'est seulement lorsque l'homme blanc aura détruit la forêt entière, lorsqu'il aura tué tous les poissons et tous les animaux et aura asséché toutes les rivières qu'il s'apercevra que personne ne peut manger l'argent." Raoni, chef de la tribu des Kayapos.

Malgré tous les efforts de Raoni et du soutien de tous, rien n'empêchera la construction du barrage Belo Monte en Amazonie Brésilienne, le 3ème plus gros au monde, qui va tuer plusieurs espèces animales, continuer d'abîmer la forêt amazonienne et faire déplacer des milliers de populations indigènes qui savent encore vivre avec la nature et sans avoir besoin d'argent. Le 1er juin 2011, le feu vert a été donné pour sa construction mais on peut encore faire quelque chose, continuer d'encourager tous les efforts de ces peuples qui ne veulent pas perdre leur tradition, qui veulent vivre en harmonie avec la nature encore longtemps. Signez la pétition, afin que nos idées et nos soutiens puissent encore vouloir dire quelque chose dans un monde qui devient sourd.

Signer la pétition contre le projet Belo Monte

Pour la lire c'est ici

Image 7-copie-1

DANS CE BLOG...

...vous trouverez des éléments sur mes films (articles, photos, archives, mes trouvailles...) et des éléments sur le jazz. Ce sera l'occasion aussi de parler cinéma et surtout de court-métrage afin d'encourager ce format oublié des salle.

les-lutins-du-court-metrage-2006

Graphisme par Jérémy Zucchi, visitez son site