Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 15:42

 

logo riffinstrument afric1Exposition à Québec (Canada) au musée de la civilisation du  2 juin 2010 au 13 mars 2011. 

Pour celles et ceux qui n’ont pu voir et écouter cette formidable exposition à Québec, je vous invite à découvrir des articles qui vous la feront imaginer.

Inspirée de Music in motion du Museum Volkenkunde, Leiden, Pays-Bas, présentée par la Financière Sun Life, avec la collaboration de Tourisme Québec, de l’Office du tourisme de Québec, du Loews Le Concorde, à titre d’hôtel officiel, de Radio-Canada et du quotidien Le Soleil.
Une conception de Lise Bertrand et Gérald Côté.

 

Pourquoi Riff : quand l’Afrique fait vibrer les Amériques ?

Le Riff est une courte formule rythmique ou mélodique qui se répète. On peut superposer plusieurs riffs et soutenir des improvisations. L’exposition nous invite à nous donner des pistes afin de comprendre comment la musique s’est déplacée d’un continent à l’autre, comment elle s’est métissée, transformée au fil des siècles.

Quelques dates pour commencer :

1620 : premiers esclaves africains.

Fin 18ème siècle : les chants improvisés entrent dans les églises et deviennent les gospels. Le blues fait ainsi son apparition, c’est l’incarnation du malheur des noirs rejetés par la société.

Début du XXème siècle : apparition du jazz au Etats-Unis. Au début, Apparition du Ragtime dont le pianiste Scott Joplin en est le représentant, puis les évolutions continuent (New-Oleans, Swing, Mainstream, Bebop, Cool Jazz, Hard Bop, Jazz Modal, Free Jazz, Soul Jazz, Jazz rock fusion, Acid Jazz, Chicago Jazz, Jazz manouche, Smooth Jazz, Latin Jazz, Nu Jazz...) On remarque que tous ces styles veulent se rattacher au jazz mais développent une nouvelle forme musicale.

1940 : Blues, rythm n’ blues (le blues s’electrifie, les textes et harmonies sont plus soignés). Deux grandes figures : John Lee Hoocker et Muddy Waters. Apparition du Be-bop, Charlie Parker et Dizzie Gillespie démontrent que les noirs sont aussi bons que les blancs.

1950 : Rythm n’blues changé en Rock n’roll  par les blancs.

1955 : Rosa Parks, figure emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale aux Etats-Unis. Cette femme a refusé de céder sa place à un blanc dans un bus. Elle reçoit une amande. Un jeune pasteur du nom de Martin Luther King lance une campagne de protestation et de boycott contre la compagnie de bus qui dura 381 jours. Le 13 novembre 1956, la Cour suprême casse les lois ségrégationnistes dans les bus, les déclarant anticonstitutionnelles. Tout le monde se rassemble autour de Martin Luther King qui devient le porte-parole de la condition des noirs.

 

Prochainement : l'entretien réalisé le mardi 26 avril 2011 avec Lise Bertrand, commissaire de l’exposition Riff : quand l’Afrique fait vibrer les Amériques, Musée de la Civilisation, Québec du 2 juin 2010 au 13 mars 2011.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emilie Souillot - dans Evénements autour du jazz
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Histoire(s) de Jazz - Emilie Souillot, réalisatrice
  • Histoire(s) de Jazz - Emilie Souillot, réalisatrice
  • : Le blog de la collection "Histoire(s) de Jazz", films documentaires réalisés par Emilie Souillot. Le premier est dédié au Hot Club de Lyon, et le second sera consacré au trompettiste Roger Guérin.
  • Contact

Profil

  • Emilie Souillot
  • Réalisatrice de films documentaires qui ont pour sujet la transmission, la mémoire et la musique.
  • Réalisatrice de films documentaires qui ont pour sujet la transmission, la mémoire et la musique.

Les films de la collection Histoire(s) de Jazz
Bandes-annonces et extraits des films
La création des films au jour le jour
Histoires du jazz : mes recherches
boutons-accueil-retour

Recherche

Le Hot Club de Lyon

DVD du film Histoire (s) de Jazz, Le Hot Club de Lyon d'Emilie Souillot
C’est une histoire d’amour, c’est une histoire de jazz...
Racontée, jouée, belle et vivante...

Ce premier film de la collection Histoire(s) de Jazz est consacré au Hot Club de Lyon, fondé il y a plus de 60 ans. Réalisé et monté par Emilie Souillot en 2010, il dure 52 minutes.

Découvrez-le ici

NOn au barrage Belo Monte

"C'est seulement lorsque l'homme blanc aura détruit la forêt entière, lorsqu'il aura tué tous les poissons et tous les animaux et aura asséché toutes les rivières qu'il s'apercevra que personne ne peut manger l'argent." Raoni, chef de la tribu des Kayapos.

Malgré tous les efforts de Raoni et du soutien de tous, rien n'empêchera la construction du barrage Belo Monte en Amazonie Brésilienne, le 3ème plus gros au monde, qui va tuer plusieurs espèces animales, continuer d'abîmer la forêt amazonienne et faire déplacer des milliers de populations indigènes qui savent encore vivre avec la nature et sans avoir besoin d'argent. Le 1er juin 2011, le feu vert a été donné pour sa construction mais on peut encore faire quelque chose, continuer d'encourager tous les efforts de ces peuples qui ne veulent pas perdre leur tradition, qui veulent vivre en harmonie avec la nature encore longtemps. Signez la pétition, afin que nos idées et nos soutiens puissent encore vouloir dire quelque chose dans un monde qui devient sourd.

Signer la pétition contre le projet Belo Monte

Pour la lire c'est ici

Image 7-copie-1

DANS CE BLOG...

...vous trouverez des éléments sur mes films (articles, photos, archives, mes trouvailles...) et des éléments sur le jazz. Ce sera l'occasion aussi de parler cinéma et surtout de court-métrage afin d'encourager ce format oublié des salle.

les-lutins-du-court-metrage-2006

Graphisme par Jérémy Zucchi, visitez son site